Consultations pilotes en langue des signes en Tunisie et au Cameroun. Colloque Chili 2015

Mise en place de consultations pilotes en langue des signes en Tunisie et au Cameroun.

Un besoin prioritaire: l’ accès aux soins

La population sourde est importante en Afrique en raison de maladies infectieuses encore présentes. Elle n’est pas traitée à égalité avec la population générale. Pas par volonté de discrimination. Au quotidien la communication gestuelle est banale. Dans les villages nombreux sont ceux qui connaissent des signes pour participer à la pèche, aux travaux agricoles avec des sourds. Mais aucune accessibilité linguistique n’existant, l’inclusion des sourds s’arrête là. Les sourds souffrent de manque de perspectives, les enfants, souvent non scolarisés, sont cantonnés aux tâches ménagères. L’illéttrisme est massif. Les adultes vivent dans la précarité. Parmi les rares activités génératrices de revenus, les réseaux de mendicité et de prostitution sont bien établis. Les devenus sourds à l’âge adulte subissent la même exclusion sociale et se tournent vers les regroupements sourds. Lire la suite